logo-wfl-smallRDV le 21 Octobre à 18h30 à la soirée spéciale jeune, une des 70 sessions du World Forum for a Responsible Economy  Obtenez votre badge d'accès

1500 élèves bangladeshis formés et soignés grâce aux surplus textiles !

268

Nguyen Jérémie

Présent depuis longtemps au Bangladesh, Okaïdi s’est engagé depuis 2013 dans un projet social d’envergure au profit des enfants des bidonvilles de Dacca. Basé sur place, Jérémie Nguyen gère au quotidien le développement du projet : - une école, dans le bidonville de Mirpur, qui accueille, à date, 1200 enfants de 5 à 12 ans dans 40 classes. Celle-ci est autofinancée par la revente des surplus de production des partenaires-fournisseurs locaux de la marque Okaïdi. Ceci permet également à 1500 « Ladies » d’avoir une activité rémunérée. Okaïdi collabore, pour ce faire, avec la Grameen— organisme bangladeshi fondé par le professeur Yunus (prix Nobel de la paix 2006). En outre, Jérémie a développé en complément des enseignements généraux (bangladeshi, anglais, mathématiques) des cours de musique particulièrement appréciés des enfants. - un dispensaire ouvert aux élèves et à leurs familles, qui prodigue gratuitement les soins et conseils préventifs aux populations locales. Celui-ci est financé par IDKIDS Fondation d’entreprise. Constatant des carences en termes de visions des enfants, Jérémie a mis en place un partenariat avec l’ONG Eyes Care, Eyes for life. Distribution de lunettes ou interventions ophtalmologiques seront réalisées en fonction des besoins détectés. En 2016, l’objectif pour l’école est d’accueillir 300 élèves et 10 enseignants supplémentaires, permettant ainsi à une troisième promotion d’accéder à l’éducation. Jérémie souhaite également ouvrir un nouveau dispensaire.
Pays
Bangladesh
Ville
Dacca
Langue de la vidéo
Français